CHAUD AUX MICHES

Chaud

Et oui, Boulleaux a eu chaud aux miches car il a été réélu au premier tour avec 1163 voix, c'est à dire avec seulement 58 voix de plus que le seuil des 50% exprimés. Ces 1163 voix qui ne font que 31,62% des inscrits.

Comparés aux résultats de 2001 et 2008, c'est encore plus ric-et-rac : en 2001, il avait obtenu 1 092 voix (52,63%) et en 2008, il avait obtenu 1 575 voix (67,68%). Sur les 3 élections, il fait aujourd'hui son plus mauvais pourcentage et depuis 2001 alors que le nombre d'électeurs à augmenté de 413, le nombre de voix se portant sur lui n'a augmenté que de 71 !

Victoire certe, mais victoire à la Pyrrhus,
d'abord à court terme, les marges de manœuvre financière de l'année 2014 sont largement réduites par les dépenses pré-électorales et il appartiendra à la nouvelle opposition d'être vigilante sur les comptes en trompe-l'oeil qui risquent de lui être présentés (au passage, j'en appelle à Monsieur Kaspar qu'il soit à la hauteur de son passé),
ensuite à moyen terme, les promesses, qui bien sûr n'engagent que ceux qui les écoutent, vont soit passer à la trappe soit obérer encore plus notre situation financière,
enfin à long terme, le système se basant sur l'héritage et les réalisations faites va finir par être inopérant. Monsieur Boulleaux, vous réclamiez le temps de réaliser votre programme, maintenant vous l'avez, à la prochaine échéance municipale vous aurez régné 19 ans et votre antienne, reprise depuis 2008, deviendra un peu courte pour berner une nouvelle fois vos soutiens qui ne sont que 31% des électeurs.

Peut-on considérer votre maigre avance comme un succès après 13 ans de mandat et avec un bilan "extraordinaire" répandu à longueur de plaquettes et de porte à porte chez l'habitant ? Vous feriez bien d'en tirer les conséquences et de changer votre façon d'agir et de gérer (car je ne veux pas la mort du pauvre pêcheur) en vue des prochaines élections et en particulier les cantonales de 2015 où certains électeurs (58% du canton est hors Villeneuve) pourraient se souvenir de vos propos de campagne sur le futur rôle hégémonique de Villeneuve dans l'intercommunalité, cette intercommunalité qui recoupe, à une exception près, le nouveau canton de Villeneuve.

Tous mes encouragements vont à la nouvelle opposition. Vous êtes 7, faites entendre votre voix, empêchez la majorité de ronronner car ils ont besoin d'être fouaillé pour que leurs tendances centripètes se révèlent. Seul au conseil, j'ai réussi à les obliger à prendre des gants, à 7 obligez-les à se justifier, point par point, décision par décision, vote par vote, instant par instant. C'est l'intérêt des villeneuviens qui est en jeu et bien au-delà de la satisfaction d'intérêts clientéistes vainqueurs "de rencontre" (de Gaulle, 18 juin 1940).

NE LACHEZ RIEN ! Qui se rappelle de Deschanel autrement que comme celui qui tomba du train avec les pieds propre alors qu'il avait battu Clémenceau aux présidentielles ?

Trève de bavardage, (j'y reviendrai bientôt), voici les chiffres :

électeurs inscrits : 3 677

abstentions :           1 371   (37,29% des inscrits)
votants :                2 306   (62,71% des inscrits)
blancs ou nuls :          96    (4,16% des votants)
exprimés :             2 210

liste Boulleaux :     1 163 voix   (52,62% des exprimés)
liste Der Agobian :   314 voix    (14,21% des exprimés)
liste Frassetto :        733 voix    (33,17% des exprimés)

Le conseil municipal se compose ainsi : 22 sièges pour la liste Boulleaux, 5 sièges pour la liste Frassetto et 2 sièges pour la liste Der Agobian
Le conseil de la communauté de communes aura pour représenter Villeneuve 5 sièges liste Boulleaux et 1 siège liste Frassetto.

La répartition des voix dans la commune se fait ainsi :

Ancienne mairie : 827 inscrits, 500 votants, 23 nuls ou blancs, 267 Boulleaux, 56 Der Agobian, 154 Frassetto
École Paul Bert : 806 inscrits, 532 votants, 31 nuls ou blancs, 234 Boulleaux, 76 Der Agobian, 191 Frassetto
École Jules Verne : 1007 inscrits, 588 votants, 22 nuls ou blancs, 320 Boulleaux, 70 Der Agobian, 176 Frassetto
Mairie : 1039 inscrits, 686 votants, 20 nuls ou blancs, 342 Boulleaux, 112 Der Agobian, 212 Frassetto

Je ne manquerais pas de finir ce billet par une citation à destination du nouveau maire et ancien candidat, mais elle est un peu longue, aussi je vous renvoie vers l'intégralité du chapitre 13 du Gargantua (qui porte en épigraphe "Vivez joyeux") de Rabelais portant pour titre "Comment Grandgousier congneut l'esperit merveilleux de Gargantua à l'invention d'un torchecul." 

Villeneuve sur Yonne municipales campagne 2014 cyril boulleaux

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • Néandertal
    • 1. Néandertal Le lundi 24 mars 2014
    Merci pour le détail des résultats.
    Espérons que les membres de l'opposition sauront nous informer comme vous l'avez fait et qu'ils joueront un rôle moteur.
    La magnifique plaquette, contenant tous les projets, pourrait servir de sous-main lors des réunions du conseil municipal...
  • Serré Gérard
    • 2. Serré Gérard Le jeudi 27 mars 2014
    Vous avez raison Mr Joie, je voudrais simplement souligner que malgré une période favorable pour Mr Boulleaux en 2008 " vague rose " certains de mes bons colistiers" de l' époque m' ont fait remarquer que j' avais obtenu 752 voix et que Mme Frassetto et Mr Dauphin ont eu ensemble 733 voix. Ce n'est pas une consolation pour moi mais une pointe d'espoir pour certains de mes fidèles.
    • Alain Joie
      • Alain JoieLe jeudi 27 mars 2014
      Il convient quand même de préciser qu'il y a en tout 1047 voix qui se sont partagées sur les 2 listes d'opposition. La politique étant ce qu'elle est, on doit noter que tout ce qui n'est pas POUR un candidat (et en particulier un sortant) est CONTRE lui. L'opposition, entre 2001 et 2014, passe de 983 à 1047 voix, malgré 13 ans de bourrage de crâne.

Ajouter un commentaire